l’actualité

Indice de réparabilité et Indice de durabilité

Dans le cadre de la loi anti-gaspillage, à partir du 1er Janvier 2021, une nouvelle étiquette fait son
apparition dans les rayons d’enseignes de produits électriques et électroniques.

Elle indique l’Indice de Réparabilité d’un équipement.

Quel est l’objectif de cet indice ?  Il doit permettre au consommateur d’être mieux informé, au moment de l’achat d’un appareil neuf, sur la durée de vie du produit et sur les équipements générateurs de déchets. La finalité est d’inciter le consommateur à faire réparer ses appareils.


Qu’est-ce que l’indice de réparabilité ? Il s’agit d’une évaluation du produit basée sur 5 critères.
• La documentation fournie avec le produit concernant l’entretien et la maintenance de l’appareil ;
• La facilité de mise en œuvre pour le démontage de l’appareil ainsi que les outils nécessaires à son démontage ;
• La durée de disponibilité des pièces détachées et leur délai de livraison ;
• Le rapport entre le prix de vente des pièces détachées et le prix de l’équipement neuf. Sachant que si la valeur dépasse 30% du prix d’acquisition, cela induit une note de 0 pour ce critère ;
• Le dernier critère est spécifique à la catégorie d’équipement. Il peut s’agir, par exemple, de l’existence d’une assistance à distance sans frais pour le dépannage d’un lave-linge. Chaque critère entre à hauteur de 20% dans la note finale. La note ainsi obtenue varie de 0 à 10, 0 indiquant le niveau de réparabilité le plus faible et 10 le plus élevé. Visuellement, la note s’accompagne d’un code couleur allant du rouge foncé au vert foncé (voir bandeau en tête de l’article)


Quels sont les produits concernés ? A ce jour seules 5 catégories d’appareils sont concernées par cet étiquetage obligatoire :
• Les téléphones mobiles multifonctions
• Les tondeuses à gazon à moteur électrique
• Les ordinateurs portables
• Les téléviseurs
• Les lave-linges à chargement frontal
La liste des appareils concernés va s’étoffer courant 2021. En 2024, l’indice  de réparabilité laissera la place à l’indice de durabilité. Nul doute que les critères de notation seront encore plus exigeants !


Reste un écueil de taille … Cet indice est le résultat d’une auto-évaluation du fabricant ou du distributeur concernant son produit. GEOCONNECTICS assure l’indépendance de ce résultat avec la mise en œuvre d’un processus d’évaluation de vos fournisseurs, soit pour apposer l’indice de réparabilité, soit pour vérifier l’exactitude des informations.
contact@geoconnectics.com
https://www.geoconnectics.com/
Cette publication est une propriété GEOCONNECTICS
Source : Décret 2020-1757 du 29 décembre 2020 paru au journal officie